En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Océanides Project

Résultats de Scylla : données des capteurs propres aux lycéens

Par SANDRINE GAYRARD, publié le mardi 26 mai 2015 12:07 - Mis à jour le vendredi 19 juin 2015 12:20

Nous sommes à l'heure actuelle en train de récupérer toutes les données obtenues ; il nous faudra du temps pour les analyser et arriver à des conclusions intéressantes.

Ci-contre, les données des capteurs de température.

 

 

 

 

Ci-dessous, les données de tension des piles : on voit très bien une chute brutale de tension des piles chargées de communiquer avec les satellites en fin de graphe.

Après enquête, il semble bien que nous ayons été victime d'une pile défectueuse. cela arrive de temps en temps aux dires des scientifiques qui les utilisent fréquemment. La technologie des pile lithium est bien plus avantageuse en terme de volume et de poids, mais il reste a améliorer leur fiabilité... Ou comment en cherchant à étudier les courants marins, on devient des spécialistes de la technologie lithium ion.

D'autre part, l'humidité est restée quasi-nulle durant toute l'expérience, ce qui reflète une bonne étanchéité de notre bouée.

Peut-être un jour s'échouera-t-elle sur une plage et la renverrons-nous... qui sait !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous les données du Planier à Marseille à comparer avec nos données :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On constate bien un changement de la hauteur des vagues à mi-expérience : faible hauteur donc temps calme avant de retrouver de belles vagues en fin d'expérience.

 

 

 

 

 

 

Autres données ultérieurement...