En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Ça se passe à Monteil

Sortie des élèves de Littérature et Société au festival Photofolies

Par les documentalistes, publié le mardi 18 octobre 2016 17:45 - Mis à jour le mardi 18 octobre 2016 17:50

La photographie comme invitation au voyage…

le 13/10/2016

 

 Nul besoin d'un moyen de transport pour partir loin et avoir la sensation de s'évader pendant   quelques minutes ; il suffit pour cela de pousser la porte de la Menuiserie et de pénétrer dans un  lieu unique, fantastique, magique ! Cet endroit, situé tout près du lycée rue du 11 novembre, renferme toute l'année des trésors insoupçonnés : tantôt des spectacles, tantôt des expositions. La propriétaire avait cette fois prêté ses murs à l'accrochage d'une exposition intitulée « Mers intérieurs » dans le cadre des photofolies.

 

De magnifiques clichés d'une jeune photographe nous offrent un appel au départ grâce à des portraits de migrants face à un horizon plein de promesses … Mais le dépaysement n'était pas dû qu'à ces vues de la Mer Noire, il résidait avant tout dans l'atmosphère de cette maison étrange dont les élèves ne voulaient plus partir !

 

Ce n'était là qu'une étape, le directeur des photofolies , M Lagarde , nous attendait galerie Foch , face à la magnifique exposition consacrée à la Chine de M Riboud . Nos journalistes en herbe, notamment Lucas, mitraillaient notre collègue de questions portant non seulement sur les chefs d'oeuvre en noir & blanc accrochés autour d'eux mais aussi sur son rapport personnel à la photographie : « Etait-il photographe lui-même, quels étaient ses maîtres ? Sa technique de prédilection ? Etc » Captivés par ses réponses, personne ne vit l'heure passer si bien qu'il était trop tard pour nous rendre à la galerie Sainte Catherine mais les élèves promirent de s'y rendre seuls pendant les prochaines vacances ; convaincus désormais qu'ils n'étaient plus intimidés par le fait de rentrer dans des lieux dévolus au 8° art.

                                                                                                                                                           Sandrine Pomarède

Catégories
  • Culture