En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Ça se passe à Monteil

Paname J5

Par CORINNE DESTERBECQ, publié le lundi 23 octobre 2017 00:19 - Mis à jour le mardi 24 octobre 2017 10:53

Nous avons quitté Pantruche (arpenté sans pébroque !) les quinquets émerveillés mais cependant soulagés de mettre au repos nos arpions en feu et nos étagères à mégots tant malmenées depuis 5 jours par cette ville tumultueuse : des essoreuses qui surgissent de partout, des biclous surmontés de parigots toujours pressés qui se trimballent à la surface avant de s’enfourner dans le dur si pratique.

Nous avons abandonné non sans regret le Sactos éclatant, trônant en haut de la Butte, le Troca grouillant de touristes toujours fascinés par le Poireau, les flâneurs attardés près des bouquinistes ou remontant la Mouffe. Nous laissons aussi dernière nous le Boul’Mich et ses étudiants revenant de la bibliothèque Sainte Ginette, rejoignant le Luco pour se taper la cloche d’un casse-dalle Paris-beurre sous le cognard, le père fouettard posé sur une flâneuse, une gapette couvrant la théière, le tout simplement arrosé de Château Lapompe ou d’une boutanche d’eau à ressort. Eh oui, sans artiche dans les fouilles, au mieux occupées par un tire-moelle, difficile de s’en mettre plein le lampion dans un resto chic aux loufiats si prompts à proposer un verre de roteuse.

Nous quittons Paname sachant qu’il faudra revenir pour visiter la Bastoche, Ménilmuche ou l’Opéra ou pour profiter à nouveau du musée des Arts et Métiers, de la Cité des sciences, du Palais de la découverte, des catacombes, de la butte Montmartre, du quartier latin, du sénat, du Louvre, de la Grande galerie de l’évolution du muséum d’histoire naturelle ou encore voguer sur la Seine.

 

Paris, nous reviendrons…

 

 

 

 

 

 

Catégories
  • Vie de l'établissement